Mťrites et rŤgles du jeŻne selon AbŻ Hurayra

Mťrites et rŤgles du jeŻne selon AbŻ Hurayra
  • Date de publication:11/07/2012
  • Catégories:Le jeŻne
  • Fréquence:
6278 2040

A l'occasion de la venue de Ramadan, un mois où les musulmans dans leur ensemble portent un grand intérêt à ses règles et à ses mérites, nous exposerons ci-après quelques hadiths rapportés par Abû Hurayra, qu'Allah soit satisfait de lui, sur les vertus des actes d'adoration, accomplis au cours de ce mois béni et sur certaines règles relatives au jeûne. Nous n'avons pas visé l’exhaustivité, nous contentant d’en donner des exemples parmi les plus connus.

D'après Abû Hurayra, qu'Allah soit satisfait de lui, le Prophète () a dit :

• "Quiconque jeûne le mois de Ramadan avec foi et espérance en la rétribution d'Allah verra tous ses péchés antérieurs pardonnés" (Boukhari) ;

• "Quiconque veille les nuits de Ramadan avec foi et espérance en la rétribution d'Allah verra tous ses péchés antérieurs pardonnés" (Boukhari) ;

• "Quiconque veille laylat al-Qadr avec foi et espérance en la rétribution d'Allah verra tous ses péchés antérieurs pardonnés" (Boukhari) ;

• "Allah, exalté soit-Il, dit : 'Toute bonne action du fils d'Adam lui appartient à l'exception du jeûne qui M'appartient et c'est Moi qui en fixe la récompense'" (Boukhari) ;

• "Dès que la première nuit du mois de Ramadan arrive, les portes du Paradis s’ouvrent, celles de l’Enfer se ferment, et les diables sont enchaînés" (Mouslim) ;

• "Les cinq prières, la prière du Vendredi jusqu'à la suivante et le mois de Ramadan jusqu’à le suivant effacent les péchés commis entre elles tant qu’on n’a pas commis de péchés graves" (Mouslim).

• "Celui qui ne laisse pas le mensonge, sa mise en pratique et l’ignorance, Allah n’a pas besoin qu’il laisse sa nourriture et sa boisson." (Boukhari)

• "Si c'est le jour de jeûne pour l'un de vous qu'il s'abstienne des propos obscènes et ne vocifère pas. Si quelqu’un l'injure ou l'agresse, qu'il dise: "Je jeûne". (Boukhari et Muslim)

• "Un homme vint trouver le Prophète () lui disant : "Je suis perdu, ô Messager d’Allah !" "Qu’est-ce qui t’as perdu ?", s’enquit le Prophète. "J’ai eu un rapport sexuel avec ma femme pendant le Ramadan", se plaignit-il. Le Prophète lui dit alors : "As-tu les moyens d’affranchir un esclave ?" "Non", répondit l’homme. Le Prophète reprit : "As-tu la capacité de jeûner deux mois consécutifs ?" "Non", répondit-il encore. Le Prophète poursuivit : "As-tu les moyens de nourrir soixante pauvres ?" "Non", dit-il une dernière fois avant de s’asseoir. Le Prophète () apporta alors un panier de dattes et dit à l’homme : "Distribue ceci aux pauvres." L’homme dit : "A des plus pauvres que nous ? Il n’y a aucune famille dans cette ville qui a besoin de ce panier de dattes plus que nous !" Le Prophète () rit alors jusqu’à ce que ses dents soient apparues, puis il dit : "Va, nourris-en ta famille." (Boukhari et Muslim).

• " Quiconque oublie pendant qu’il jeûne et mange ou boit, qu’il poursuive son jeûne. En réalité, c’est Allah qui lui a donné à manger et à boire " (Boukhari et Muslim) Selon les termes d’une version de ce hadith rapportée par ad-Dâraqutnî, avec une chaîne de narration authentique : "ce n’est autre qu’une subsistance qu’Allah a conduit vers lui, il n’a aucun rattrapage à faire". Selon une autre variante encore chez ad-Dâraqutnî, Ibn Hibbân et al-Hâkim : "celui qui consomme quelque chose pendant le Ramadan par oubli, n’a rien à rattraper, ni à expier"

• "Que nul d’entre vous ne jeûne un ou deux jours avant le mois de Ramadan, à moins qu’il ne soit habitué à jeûner ces jours-là. Dans ce cas, qu'il jeûne" (Boukhari et Mouslim).

• "Celui qui vomit involontairement n’a pas à rattraper son jour de jeûne, par contre celui qui vomit volontairement doit rattraper.» [Abû Dâwûd, Ahmad, Ibn Khûzayma, Ibn Hibbân, al-Hâkim : (Sahih)]

• " Un homme a interrogé le Prophète () sur l'attouchement pour le jeûneur ? Alors Il le lui a permis. Puis un autre a demandé la même chose et il le lui a interdit. On a remarqué que celui à qui il a permis est un vieux, alors que celui à qui il a interdit est un jeune. " (Abû Dâwûd)

Quiconque médite sur ces hadiths constatera que quelques uns encouragent tous les musulmans pendant le mois de Ramadan à retrousser leurs manches et à s'adonner au jeûne, à la prière nocturne et à la recherche de laylat al-Qadr, tandis que d’autre mettent l’accent sur certaine règles relatives au jeûne.

Comme ils sont nombreux, les mérites d’Abû Hurayra, qu'Allah soit satisfait de lui, dont ont bénéficié les musulmans à toutes les époques ! Des mérites reconnus par ceux qu'Allah, exalté soit-Il, a comblés d'une âme fidèle et reconnaissante, et qui ont vu que la moindre des choses qu’ils doivent faire à titre de gratitude vis-à-vis d’Abû Hurayra et des autres Compagnons consiste à demander à Allah, exalté soit-Il, d'être satisfait d'eux, en particulier en entendant mentionner leurs noms et surtout si cette mention intervient à l’occasion de leur transmission de la Sunna.

Et alors que ceux dont les âmes sont viles, rebelles et ingrates continuent à aboyer, le convoi de la foi poursuit sa marche, devancé par cette escorte glorieuse de Compagnons, qu'Allah soit satisfait d'eux. Allah, ressuscite-nous donc avec eux. Âmîn.

Articles en relation

Les plus visités

Le jeŻne

Rattraper les jours de jeŻne manquťs

Rattraper les jours de jeûne manqués Les excuses qui dispensent une personne de jeûner C’est par la grâce d’Allah et la facilité de la religion qu’il...Plus