Qu’est-ce que la vie conjugale en islam ?

Qu’est-ce que la vie conjugale en islam ?
514 40

 

Qu’est-ce que la vie conjugale en islam ?

La vie conjugale en islam doit reposer sur la mise en pratique de la religion d’Allah. Les deux époux doivent connaitre les règles religieuses qui régissent la vie conjugale. Le mari doit se comporter avec son épouse conformément à ce qui satisfait le seigneur et ce qui réclame sa miséricorde et l’espoir d’entrer dans son paradis.

·         Le mari qui croit en Allah doit pardonner les aspects négatifs de son épouse pour se rapprocher d’Allah en la servant. L’épouse qui croit en Allah doit pardonner les aspects négatifs de son mari pour se rapprocher d’Allah en lui obéissant.

·         Le mariage doit être considéré comme un bienfait d’Allah. Le mari qui cause du tort à son épouse ou la femme qui nuit à son mari ont fait preuve d’ingratitude envers ce bienfait. Il est difficile de construire, et bien facile de détruire. Tout comportement sage contribue à resserrer les liens entre les deux époux. Et tout comportement inapproprié détruira leur relation.

·         Chaque maison dans laquelle on prie Allah et on l’évoque est bénie. Allah dit : « Ordonne aux tiens d’accomplir la prière que tu observeras toi-même avec constance. Nous ne te demandons nullement d’assurer toi-même ta subsistance. C’est Nous qui pourvoyons à tes besoins. Une fin heureuse est réservée à celui qui Nous craint. » (Coran 20 ;132).

·         Notre noble Prophète a dit : « Lorsqu’un homme mentionne le nom d’Allah le Très Haut en rentrant chez lui et au moment de manger, Satan dit à ses suppôts : “Il n’y a ici pour vous ni gîte, ni couvert”. Si, au contraire, il entre sans mentionner le nom d’Allah le Très Haut, Satan leur dit : “Vous avez trouvé où passer la nuit”. Et s’il ne prononce pas le nom d’Allah le Très Haut au moment de manger, Satan leur dit : “Vous avez trouvé le gîte et le couvert”. »

Le fondement de l’édification des relations conjugales en islam :

Il existe des fondements sur lesquels reposent la vie conjugale. S’ils sont réunis, le mariage est une réussite :

Le premier fondement :

·         Tous les piliers et les conditions du mariage doivent être réunis. Parmi ces piliers, les deux époux doivent être exempts de tout ce qui pourrait constituer un empêchement pour les marier, le tuteur de l’épouse doit dire au mari : je te marie ma fille. Le mari doit dire en retour : j’accepte de me marier avec elle.

·         Les conditions du mariage : les deux époux doivent être désignés. Les deux doivent être d’accord pour ce mariage et on ne doit contraindre personne à se marier. Le tuteur prend en charge le contrat de mariage pour la femme et un mariage n’est pas valide si la femme contracte son mariage par elle-même. La présence de deux témoins est également obligatoire.

Le deuxième fondement :

·         Les relations conjugales doivent reposer sur l’obéissance et l’amour d’Allah. Que les deux époux agissent ensemble pour faire ce qui satisfait Allah. C’est la règle pour construire une vie conjugale heureuse. C’est Allah qui établit l’harmonie entre les cœurs et unit ceux des époux.

·         L’obéissance à Allah a de grandes répercussions sur l’entente entre les époux et pour que l’amour règne entre eux.

·         Le Prophète, , a dit : « Qu’Allah fasse miséricorde à l’homme qui se lève la nuit pour prier et réveille son épouse. Si celle-ci refuse de se lever, il asperge son visage d’eau. Et qu’Allah fasse miséricorde à la femme qui agit de la même manière avec son mari. »

·         Le Prophète, , nous a intimé l’ordre de choisir une épouse vertueuse avec laquelle on pourra s’entraider dans les œuvres de bien et de bonté, puisqu’il a dit : « Que l’un d’entre vous se dote d’un cœur reconnaissant, d’une langue mentionnant Allah et d’une épouse croyante qui l’aidera à accomplir ce qu’il faut pour l’au-delà. »

·         Notre noble Prophète nous a incité à demander à Allah, à travers nos invocations, au début du mariage, qu’il nous donne un mariage réussi en disant cette invocation : « Ô Allah te demande le meilleur de cette épouse et le meilleur de son comportement et je cherche protection auprès de toi contre le mal de cette épouse et le mal de son comportement. »

Le troisième fondement :

·         Se comporter convenablement envers ses épouses. Allah dit dans la sourate Al-Nissa, les femmes : « Veillez à vous comporter convenablement envers vos épouses. » C’est donc un ordre divin qui nous est adressé, celui d’être agréable à son épouse, de lui accorder sa considération et qu’il y ait un respect mutuel entre les époux.

·         Une vie conjugale convenable repose sur deux piliers essentiels : la douceur et le bon comportement. Beaucoup de couples connaissent de mauvaises relations en raison de conceptions erronées héritées et notamment le fait que le mari impose sa dure personnalité à son épouse dès le début du mariage.

Le quatrième fondement :

·         Les deux époux doivent prendre en charge les responsabilités qui leur incombent. Cela fait partie des principes sur lesquels doivent se tenir une vie conjugale en islam.

·         Chaque partie doit assumer ses responsabilités. Une vie conjugale ne peut être conforme à ce qui est requis uniquement si chacun des deux époux fait ce qui relève des droits de son conjoint, que ces droits soient matériels ou non. Les deux époux doivent se répartir les responsabilités et ils doivent s’entraider pour une vie conjugale heureuse.

·         Un hadith du Prophète, , dit : « Chacun de vous a des responsabilités sur lesquelles il sera interrogé. Le dirigeant est responsable de ses administrés et sera interrogé sur eux, l’homme est responsable de sa famille et sera interrogé sur elle, la femme est responsable de la maison de son mari et de son enfant sera interrogée sur eux. Chacun de vous a donc des responsabilités sur lesquelles il sera interrogé. »

Le cinquième fondement :

·         Il faut faire en sorte de ne pas divulguer les secrets du couple. Il faut absolument faire attention à ce qui concerne la vie privée et bien garder ses secrets. Il ne faut surtout pas les divulguer à la famille, aux amis ou aux voisins.

·         Le Prophète, , a dit : « Parmi les hommes qui occuperont les rangs les plus bas auprès d’Allah le Jour de la résurrection se trouve celui qui a des rapports intimes avec sa femme et qui ensuite les décrit aux gens. »

·         Nombre de foyers ont été détruit parce que les secrets du couple ont été divulgués à la famille, aux voisins. Combien de femmes ont demandé le divorce parce qu’elles ont appris que les gens ont pris connaissance des secrets de leurs maisons et qu’ils sont maintenant dévoilés aux amis de leurs maris.

·         Et combien de maris ont été surpris de voir que bien des gens autour de lui avaient connaissance des secrets de sa maison. Des foyers sont détruits et emportés à cause de cela. La vie conjugale exige de chacun des conjoints de dissimuler ces secrets et de prendre garde à tout ce qui pourrait leur causer des problèmes et donc, de ne pas dire aux gens ce qui relève de l’intimité du foyer.

Le sixième fondement :

·         La justice : c’est un des fondements de la vie conjugale. La justice contribue à renforcer l’édification de la famille, à purifier les cœurs et à l’harmonie entre les âmes.

·         La justice mène aussi à faire preuve d’équité au regard de l’équilibre des aspects positifs et négatifs de son conjoint qui est son associé pour la vie. La justice est également requise lorsqu’un mari est polygame. Le Prophète, , se distinguait par cette qualité qui est celle de la justice.

·         Parmi les aspects de la justice on compte le fait de restituer les droits de chacun à qui le mérite. Le conjoint, les enfants, les parents. Les deux époux doivent restituer à chacun les droits qui sont les leurs.

Les piliers du mariage

·         Les deux époux doivent être exempt de tout ce qui pourrait constituer un empêchement au mariage.

·         Le tuteur de la femme doit proposer le mariage en disant dans des termes clairs : je te marie ma fille.

·         Le mari doit accepter en disant : j’accepte de me marier avec elle.

Les conditions du mariage :

·         Désigner les deux époux.

·         Les deux époux doivent consentir à ce mariage et on ne doit contraindre personne à se marier.

·         C’est le tuteur qui doit prendre en charge le mariage de la femme. Si elle le contracte par elle-même, il n’est pas valide.

·         La présence de deux témoins pour le contrat de mariage.

Les rôles que chacun des deux époux doivent tenir :

·         Le mari et l’épouse ont chacun des rôles qui leur sont spécifiques. La femme doit s’occuper de tout ce qui concerne l’intérieur de la maison. C’est sa propriété et son royaume qui lui appartient. Tout ce qui s’y trouve lui appartient rien ne doit s’y décider sans que cela ne soit son choix.

·         L’épouse choisit le genre de plat, l’organisation de la maison alors que l’homme doit y participer et c’est ainsi qu’ils doivent s’entraider mais toutefois ceci doit se faire avec l’agrément de l’épouse.

·         En revanche, pour tout ce qui se passe à l’extérieur de la maison, il s’agit des rôles et des tâches qui reviennent spécifiquement à l’homme. C’est également l’homme qui est responsable de veiller et prendre en charge la famille dans son ensemble, de la protéger. Et c’est la juste compréhension du concept de l’autorité des hommes sur les femmes.

·         Beaucoup de gens pensent que ce concept d’autorité signifie qu’un homme ne donnerait que des ordres auxquels la femme devrait obéir et rien d’autres sans qu’elle ne puisse donner son avis sur quoi que ce soit. L’autorité signifie que le mari doit veiller à la famille, à la protéger et doit assumer ses obligations envers chacun des membres qui la composent.

·         Les deux époux doivent s’entendre. L’entraide mutuel doit mener leur relation. Ils doivent aussi remédier aux problèmes qu’ils rencontrent de bonne façon à se prémunir de tout éventuel problème familial.

Dans cet article, nous avons parlé de la vie conjugale en islam et de l’obligation faite à chacun des époux de se comporter conformément à ce qu’Allah attend d’eux et à la peur qu’ils doivent ressentir à son encontre. Nous avons aussi vu les fondements sur lesquels reposent la vie conjugale en islam et des rôles que chacun des deux conjoints doit tenir.

Articles en relation