La célébration de la Saint Valentin
Fatwa No: 131736

Question

La célébration de la Saint-Valentin, du nom d’un prêtre vénéré par les chrétiens, et qu’ils célèbrent le 14 février de chaque année en y échangeant des cadeaux et des roses rouges et en s’habillant avec des vêtements rouges, s’est répandue parmi nos jeunes garçons et filles. Quel est le jugement relatif à la célébration de cette fête ou à l’échange de cadeaux durant ce jour et à la manifestation de cette fête ? Qu’Allah, Exalté soit-Il, vous récompense.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et les bénédictions soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

Premièrement : il n’est pas permis de célébrer de telles fêtes inventées, car c’est une innovation récente qui n’a pas d’origine dans l’Islam et est concernée par le Hadith de ‘Aïcha, , dans lequel elle rapporte que le Prophète () a dit : « Celui qui introduit dans notre religion une innovation qui lui est étrangère, son innovation sera rejetée. » (Mouslim)

Deuxièmement : il y a dans le fait de glorifier ce qu’ils glorifient et de respecter leurs fêtes et rituels une ressemblance et une imitation des mécréants dans ce qui fait partie de leur religion. Ibn ‘Omar, qu'Allah soit satisfait de lui, a rapporté que le Prophète () a dit : « Celui qui imite un peuple en fait partie » (Abou Dawoud)

Troisièmement : du fait que cela entraîne de nombreux maux et interdits tels que l’amusement, le jeu, le chant, la musique, l’insolence, la vanité, le dévoilement, l’exhibitionnisme et la mixité entre hommes et femmes ou la comparution des femmes devant des étrangers ne faisant pas partie de leurs Mahrams, et autres interdits, ainsi que ce qui mène à l’immoralité et à ses préludes. Les prétextes tels que le divertissement, l’amusement et ce qu’ils prétendent être de la réserve ne justifient pas cela, cette affirmation est inexacte, et celui qui est honnête avec lui-même doit se tenir à l’écart des péchés et de ce qui y conduit.

Par conséquent, il n’est pas permis de vendre ces cadeaux et ces roses si l’on sait que l’acheteur célèbre ces jours de fête, qu’il les offre ou encore qu’il glorifie par cela ces jours, afin que le vendeur ne s’associe pas à ceux qui font ces innovations.

Et Allah, Exalté soit-Il, sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui