Soigner des envies sexuelles démesurées
Fatwa No: 454786

Question

Si vous le permettez écoutez-moi et répondez-moi.
Depuis trois ans je commets le péché de la masturbation alors que je n’entends rien qui m’excite. Cela fait suite à des pensées qui me viennent à l’esprit et je ne cesse d’essayer de les délaisser. Et c’est ce que j’ai fait pendant neuf mois mais durant tous ces mois je faisais des rêves érotiques et j’avais des pensées sexuelles mauvaises. Même quand je suis en cours ces mauvaises pensées me viennent. Après neuf mois je me suis remis à me masturber sans raison et sans qu’aucune cause ne l’explique. J’en pleurais toute la journée parce que je ne savais pas quoi faire.
Je ressens des envies sexuelles quand je suis assise sans raison apparente et sans que rien ne provoque une excitation quelconque. Même la région de mon clitoris bouge toute seule.
Soudain j’ai ressenti un sentiment d’étouffement et des mouvements dans tout mon corps. De l’électricité sortait des articulations de mes jambes et tout mon corps me semblait être attaché.
J’avais le sentiment qu’une corde sortait de mon vagin et faisait le tour de mon dos puis montait vers mon cou pour m’étrangler.
Bien entendu, mes proches ont tous suggéré d’aller voir les ‘’Cheikhs’’. En réalité ils m’ont fatigué. Certains m’ont dit que c’était une possession amoureuse, d’autres que c’était une sorcellerie. Un autre m’a donné un antidote mais cela ne m’a pas soulagé.
L’un d’eux m’a dit : c’est une fatigue psychologique. J’ai consulté une femme médecin et elle m’a dit qu’il s’agissait d’un trouble obsessionnel compulsif qui se manifestait sous diverses formes. Surtout que ces pensées concernaient aussi la religion et me suggérait – qu’Allah nous en protège – que je n’étais pas musulmane.
J’ai pris un médicament appelé Olapex et j’ai senti une amélioration. Le médecin me l’a changé et m’a prescrit du Faverin mais cela n’a pas donné de résultat alors je l’ai laissé. Mais j’en ai repris par la suite.
J’ai malheureusement recommencer à me masturber. Je me sens très triste quand je le fais. Mais cette fois ci, à mon grand regret, je ne sais pas comment résister.
Demain je vais contrôler mon état nerveux et psychologique. J’espère que je guérirais car je suis vraiment fatigué, je le jure par Allah.
Est-ce que ce que je fais m’est vraiment interdit ?
Même si ce que je fais est compulsif et n’est pas interdit, je n’accepte pas de me masturber et je déteste le faire. Je pleure toute la journée à cause de cela.
Comment cela pourrait-il être compulsif alors que je suis tout à fait consciente de ce qui arrive mais ne parvient pas à l’arrêter.
Si je vois une femme en train de réviser, mon cerveau se bloque et je ne pense qu’à une chose c’est qu’elle est en train de faire ce mauvais acte. Mon cœur bat de plus en plus vite et je ne me sens reposé qu’une fois m’être masturbé. Et ensuite j’en pleure et j’en suis triste de l’avoir fait.
En réalité je subis ma vie. J’ai le sentiment que le Seigneur ne m’aime pas et que je ne mérite rien de Lui. J’ai 22 ans et aucun homme ne s’est présenté pour me demander en mariage. Ma mère est convaincue que cela est dû à un djinn. Elle est résolue à aller consulter ce qu’elle appelle des ‘’Cheikhs’’. Mais ce ne sont pas des gens biens. Il demande quel est le nom de la mère et autres informations de ce genre. Moi je ne les aime pas parce que je suis persuadé que ce sont des imposteurs et donc je ne vais pas les voir et ne fais rien de ce qu’ils me disent.
J’ai peur du mariage parce que je redoute que me viennent des mauvaises pensées comme tromper mon mari ou autre chose de ce genre. Ou encore, que me viennent des pensées après le mariage comme tromper mon mari alors que c’est une pensée irréelle mais la pensée en soi est déjà fatigante et me culpabilise.
Pour information, je suis une femme qui porte le Niqâb et j’essaie de mémoriser le Coran. Et je lis une partie du Coran quotidiennement louange à Allah.
Est-ce que ce que je fais est interdit ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :
Nous implorons Allah de dissiper vos peines et vos angoisses et de vous accorder une parfaite santé, Il est Celui qui exauce les invocations de Ses serviteurs.
Nous vous recommandons d’invoquer abondamment Allah car il répond aux invocations des malheureux, délivre des souffrances. Il dit :
« Qui répond aux prières du malheureux, vous délivre de vos souffrances et vous fait succéder les uns aux autres sur terre ? Peut-il y avoir une autre divinité avec Allah ? Non, mais vous êtes si peu disposés à réfléchir. » (Coran 27/62).
Il nous semble que ce qui vous arrive est une sorte de ruse du diable que ce soit par le biais de trouble obsessionnel compulsif ou par le biais d’une sorcellerie, d’une possession ou autre. Le fait que vous mémorisez le Coran et en lisez une partie chaque jour est un des meilleurs moyens de vous guérir du mal du diable et de ses ruses.
Veillez également à bien dire vos formules de rappel surtout le matin et le soir. Veillez également à vous exorciser par les formules prescrites par la religion puisque quand un musulman s’exorcise lui-même cela est mieux vu qu’on espère que cela soit davantage sincère. Il est aussi possible que ce soit d’autres personnes qui vous exorcisent à condition qu’il s’agisse de personnes qui se conforment bien aux préceptes religieux dans leurs croyances et leurs comportements.
Vous avez bien fait en n’obéissant pas à votre famille qui vous suggérer d’aller consulter ces imposteurs et ces sorciers. Le fait que vous nous avez dit qu’il demande quel est le nom de la mère est un des signes qui prouvent que ce sont des sorciers. Aller les consulter est interdit.
Safiyyah bint Abi ‘Oubayd rapporte, d’après l’une des épouses du Prophète () que celui-ci a dit : « Quiconque se rend chez un voyant, l’interroge et croit en ce qu’il dit, verra ses prières refusées durant quarante jours. » Rapporté par Mouslim.
Lorsque les pulsions sexuelles se manifestent et que le diable vous pousse à vous masturber, vous devez combattre votre âme et chercher la protection d’Allah contre le diable lapidé. Occupez-vous avec des activités qui vous sont utiles.
Vous n’êtes pas excusables pour vous masturber sauf si vous n’êtes pas conscientes de ce que vous faites mais si vous êtes conscientes alors vous commettez un péché en le faisant.
Veillez à suivre votre état de santé par une psychologue de confiance. Il se peut qu’elle vous prescrive des médicaments qui apaisent vos peurs quand vous en avez besoin.
Le mariage est un bien et vous devriez vous empressez de vous marier. Demandez à Allah qu’il vous donne un mari vertueux. Il y aura en cela beaucoup d’intérêt et notamment, cela vous aidera à préserver votre chasteté.
Al-Nafrâwî – un savant Malikite – a mentionné dans son livre Al-Fawâkih Al-Dawânî les bienfaits du mariage et il a cité : « le mariage est plein de bienfaits dont le fait de repousser l’excès de pulsions sexuelles.
Suite à cela, le mariage est une cause de deux vies : un éphémère qui se manifeste par une descendance abondante. Et une pérenne qui est de veiller à la vie de l’au-delà. En effet, se marier et avoir des rapports sexuels licites nous donne une indication de ce que seront les jouissances de l’au-delà. En goûtant à ces jouissances, le fidèle s’empressera à accomplir des actes de bien pour goûter à celles de l’au-delà qui sont bien plus intenses. Et le plus grand des plaisirs de l’au-delà sera de pouvoir contempler le Noble Visage d’Allah.
Le mariage permet aussi de réaliser ce qu’Allah attend de nous et aime, à savoir, que l’espèce humaine subsiste jusqu’au jour de la résurrection. Et aussi, se conformer à l’ordre du Messager d’Allah () qui a dit : « Mariez-vous et reproduisez-vous. » Comme il est dit dans le hadith.
Et aussi, que son nom passe à la postérité, que ses degrés de mérite soient élevés, en raison des invocations de son enfant vertueux en sa faveur alors que les actes de son père ont pris fin avec sa mort. » Fin de citation.
Mariez-vous donc et ne vous laissez pas abattre par ces pensées diaboliques qui veulent se jouer de vous et vous priver d’un grand bien. Cherchez la protection d’Allah contre Satan le lapidé.
Nous considérons que vous êtes une femme vertueuse. Vous avez un degré de religiosité et de piété qui vous permet de ne pas sombrer dans le péché avec la permission d’Allah.
Et Allah sait mieux.
 

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui