Le jugement de la Charia relatif au fait de consacrer la nuit du nouvel an à l’adoration et à la prière nocturne
Fatwa No: 57818

Question

Quel est le jugement de la Charia concernant le fait de consacrer la nuit du nouvel an à la prière nocturne et à l’adoration? Quel est le jugement de la Charia relatif à l’invitation à la prière nocturne et aux veillées d’adoration en groupe ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et compagnons : 

 

Il n’a pas été rapporté dans la Sunna une preuve concernant le fait de consacrer la nuit du nouvel an à l’adoration, et le Musulman doit se méfier de l’innovation dans la religion. Le Messager d’Allah () a dit : « Celui qui introduit dans notre religion une innovation qui n’en fait pas partie, celle-ci sera rejetée ». (Boukhari)

Et dans une autre version : « Celui qui commet un acte en désaccord avec notre religion verra son acte rejeté ». (Boukhari  et Mouslim)

 

Les Oulémas ont défini l’innovation comme tout acte d’adoration que n’a pas pratiqué le Messager d’Allah, Salla Allahou 'Alaihi wa Sallam, en présence de ce qui l’exige et en l’absence de son interdiction. Il a été rapporté l’interdiction de consacrer la nuit du vendredi à l’adoration, et Abou Horayrah, qu'Allah soit satisfait de lui, a rapporté que le Prophète () a dit : « Ne consacrez pas spécialement la nuit du vendredi à la prière nocturne de préférence aux autres nuits » (Mouslim). Si cette interdiction a été confirmée à propos d’une nuit connue pour le mérite qu’elle contient et qui la distingue des autres nuits, alors à plus forte raison à propos d’une nuit qui n’a pas de vertu ni de mérite particuliers par rapport aux autres. Ajoutez à cela que l’attachement à la nuit du nouvel an est une habitude des mécréants et il nous a certes été interdit de les imiter. Cela est donc également interdit de ce point de vue. Quant à l’invitation à la prière nocturne collective, il n’y a pas de mal à cela, s’il plaît à Allah, exalté soit-Il, si ce qui pousse à cela est l’adoration, et la volonté de l’apprendre aux gens et de les y habituer. Mais si le rassemblement collectif est un but en soi en pensant qu’il y a en cela une vertu et un mérite particuliers, cela n’est alors pas permis en raison de la cause citée précédemment (à savoir l’innovation).

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui