Est-il licite de bouder son épouse légitime
Fatwa No: 73258

Question

Est-il licite de bouder son épouse légitime ?

Réponse

Louange à Allah. Paix et salut sur Son Prophète.

Cher frère, chère sœur :

Le mariage impose aux deux époux d’avoir de la tendresse et de l’affection l’un pour l’autre. Allah le Très-Haut dit : « Et parmi Ses signes Il a créé de vous, pour vous, des épouses pour que vous vivez en tranquillité avec eux et Il a mis entre vous de l’affection et de la bonté. Il y a en cela des preuves pour des gens qui réfléchissent. » (Sourate 30/Verset 21)

Le fait que l’homme boude de façon constante sa femme est contraire à l’affection réciproque qui doit exister entre les deux conjoints. De ce fait l’homme doit s’interroger sur les causes de son mauvais comportement avec son épouse et essayer d’y remédier.

S’il est dû à la désobéissance de cette dernière, l’Islam a prescrit dans ce genre de situation un remède très efficace. Allah le Très-Haut dit dans le verset 34 de la Sourate An-Nissâa (les femmes) : « Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d’elles dans leurs lits et frappez-les. Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Allah est certes, Haut et Grand ! »

S’il boude sa femme car il répugne un de ses caractères qu’il consulte et mette en exécution cette noble recommandation du Prophète, . Abou Houreira, , a dit que le Prophète, , a dit : « Qu’un croyant ne haïsse pas une croyante ; s’il déteste chez elle un comportement, il sera satisfait d’un autre. », rapportée par l’imam Ahmed.

Cependant si ce n’est qu’un tempérament passager, il n’y a aucun inconvénient et cela arrive à tout le monde. Le mari se met en colère parfois à cause d’un problème ou d’un différend avec sa femme, il en est de même pour elle et aucun foyer n’est à l’abri de ce genre de situations, même celui du Prophète, , n’a pas été épargné. En effet le Prophète, , se fâchait par fois contre ses femmes, comme elles se fâchaient aussi parfois contre lui.

Mais de toute façon, les deux époux doivent tenir à la continuité de leur vie conjugale, ce qui doit se caractériser par la patience et la sagesse de chacun d’eux. Ainsi chacun d’eux doit fermer les yeux sur les erreurs commises par son conjoint, savoir que nulle personne n’est exempte de défaut, que chacun est susceptible de faire un mauvais pas et tolérer l’autre car la personne qui mérite la plus grande tolérance est celle avec qui on cohabite.          

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui